L'actualité
L'actualité
Les Start-ups africaines établissent un record pour attirer les investissements en 2021
Selon le rapport sur l'investissement en Afrique de Briter Bridges

L'année dernière, les startups africaines ont levé environ 4,65 milliards de dollars lors de tours de financement divulgués. Comme ces dernières années, les start-up de fintech ont reçu la majeure partie du financement - 62 % (2,9 milliards de dollars), soit le double des 31 % enregistrés en 2020. Ils sont suivis par les soins de santé et les biotechnologies (8 %), ainsi que par la logistique (7 %), l'éducation (5 %) et les technologies propres (5 %).

Les deux premières "licornes" africaines (start-up valorisées à 1 milliard de dollars ou plus) ont été Jumia (en 2016) et le géant de la fintech Interswitch (en 2019). Lorsque Jumia est entrée en bourse sur le NYSE (New York Stock Exchange) en 2019, elle a cessé d'être une licorne pour devenir une entreprise publique d'un milliard de dollars. En 2021, cinq autres licornes ont émergé, dont quatre issues de la fintech : Flutterwave, OPay, Wave et Chipper Cash, et une a été externalisée à Andela.

Les "quatre grands" (Nigeria, Égypte, Afrique du Sud et Kenya) continuent de dominer la question de l'attraction des investissements dans les jeunes entreprises. Le Nigeria, par exemple, représente à lui seul 1,5 milliard de dollars de financement total en 2021. Le rapport de Briter Bridges montre également un intérêt croissant pour l'Afrique francophone, apparemment inspiré par la "licorne" Wave du Sénégal.

L'année 2021 a vu le plus grand nombre de transactions d'une valeur supérieure à 100 millions de dollars, avec un total de 1,9 million de dollars en 2021 et un total de 1,5 million de dollars en 2021. - 12, ce qui représente un financement total de 1,9 milliard de dollars.

Les paiements constituant toujours un défi pour les entreprises et les particuliers, la fintech semble devoir conserver longtemps encore sa place de destination privilégiée des investissements en Afrique.
Autre actualité populaire