L'actualité
L'actualité
La route qui va changer l'Afrique de l'Ouest
La Banque africaine de développement a annoncé qu'elle allait lever les 15,6 milliards de dollars nécessaires au financement d'une autoroute ouest-africaine de 1081 kilomètres qui reliera Abidjan, en Côte d'Ivoire, et Lagos, au Nigeria.

La route facilitera les liaisons de transport entre les principaux ports et les centres les plus peuplés du golfe de Guinée ouest-africain, notamment des villes comme Abidjan, Secondi-Takoradi, Accra, Cotonou et Lagos.

Le PIB combiné des cinq pays traversés par l'autoroute s'élève à environ 600 milliards de dollars et leur population à près de 300 millions d'habitants. La côte Abidjan-Lagos est également la zone où se concentre environ 75 % de l'activité commerciale de l'Afrique de l'Ouest.

Il est prévu que les pays d'Afrique de l'Ouest concluent des accords qui faciliteront le commerce transfrontalier et le transit, créant ainsi de nouveaux marchés, des parcs industriels et des centres logistiques le long de l'autoroute. L'autoroute jouera également un rôle important dans le déblocage des pays enclavés de la région, notamment le Niger, le Burkina Faso et le Mali.

L'autoroute fait partie d'un projet beaucoup plus vaste, l'autoroute Dakar-Abidjan-Lagos. Cette autoroute côtière transfrontalière reliera 14 pays d'Afrique de l'Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo.
Autre actualité populaire