L'actualité
L'actualité
La Chambre de commerce et d'industrie russe a organisé une réunion avec les chefs des conseils d'affaires sur la coopération avec les pays africains
Sergey Katyrin, président de la Chambre de commerce et d'industrie de la Fédération de Russie, a ouvert la réunion en déclarant que le marché africain est compétitif et difficile, et que les entreprises russes doivent y travailler de manière approfondie et systématique pour réussir.

Face à des réalités économiques fondamentalement nouvelles, les entreprises doivent adapter leurs stratégies pour travailler avec des partenaires étrangers, rechercher de nouvelles opportunités pour leur développement, y compris dans la zone africaine, traditionnellement amie de la Russie.

"La Chambre de commerce et d'industrie russe a récemment reçu de nombreuses demandes de renseignements de la part de chambres régionales sur les possibilités de coopération des petites et moyennes entreprises avec l'Afrique. L'Afrique d'aujourd'hui exige de nouvelles approches de la part des entreprises et de l'État - des programmes à long terme pour soutenir l'esprit d'entreprise et l'activité économique étrangère", a déclaré M. Katyrin.

Igor Morozov, président d'AFROCOM, sénateur russe, a parlé des activités actuelles de l'organisation et de ses projets. L'un des résultats importants récents est l'ouverture de bureaux dans les pays africains. Un bureau continental d'AFROCOM a été ouvert à Addis-Abeba, où se trouve le siège de l'Union africaine. Igor Morozov a noté l'importance d'établir une maison de commerce Russie-Afrique, un fonds d'investissement spécialisé pour soutenir les entrepreneurs, ainsi qu'un plus grand soutien de l'État en général pour le développement rapide des relations russo-africaines.

Le directeur adjoint du département pour l'Asie, l'Afrique et l'Amérique latine du ministère de l'Industrie et du Commerce, Yaroslav Tarasyuk, et le directeur adjoint du département pour la coopération bilatérale du ministère du Développement économique et du Commerce, Anton Razlivaev, ont parlé de la promotion des intérêts russes sur le continent africain, notant que de nombreuses approches actuelles de l'organisation du travail dans cette région devraient être revues.

Sergey Katyrin a noté qu'étant donné que de nombreuses expositions prévues par les ministères en Europe ont été annulées en raison des récents événements, les fonds et les ressources qui leur étaient alloués devraient être utilisés pour organiser des expositions dans les pays africains. Cependant, nous devons travailler rapidement, car il faut au moins six mois pour organiser une exposition.

Evgenia Mikhailova, directrice de l'unité commerciale VEB.Russia, Pavel Yakovlev, président du Conseil d'affaires Russie-Afrique du Sud, Victor Chemodanov, président du Conseil d'affaires Russie-Soudan, Konstantin Anastasiadi, vice-président du Conseil d'affaires Russie-Nigeria, Rinat Gizatulin, vice-président du Conseil d'affaires Russie-Zimbabwe, Petr Karakchiev, chef du Conseil d'affaires ALROSA, ont également participé à la discussion.

Les participants à la réunion ont noté qu'il existe un besoin de banques russes en Afrique, et ils ont parlé de banques de compensation qui effectueraient également des transactions en devises locales. Il est également nécessaire de mettre en place des expositions régulières, des missions commerciales et des centres de produits de base travaillant pour plusieurs pays à la fois.

Sergey Katyrin a résumé l'événement en disant que les propositions des conseils d'entreprises soutenus par la CCI RF devraient être préparées et consolidées dans un document unique à remettre aux autorités.


Source

Autre actualité populaire