L'actualité
L'actualité
Perspectives du marché du commerce électronique en Afrique
Juliet Anammah, actuelle présidente de Jumia Nigeria et directrice du développement durable de Jumia Group, la première "licorne" d'Afrique, a déclaré que le marché du commerce électronique dans les pays africains reste largement inexploité, représentant environ 2 à 5 % du total des ventes au détail.

Le nombre actuel d'utilisateurs actifs de Jumia, la plus grande plateforme de commerce électronique d'Afrique, n'est que de 7 millions, ce qui indique qu'il reste un énorme vide à explorer sur le continent.

Dans le même temps, de plus en plus d'entreprises technologiques pénètrent sur le marché africain, ouvrant ainsi de nouvelles opportunités dans le domaine du commerce électronique. Rien qu'entre 2014 et 2018, le nombre d'acheteurs en ligne sur le continent africain a augmenté à un taux de croissance moyen de 18 % par an, supérieur à la moyenne mondiale de 12 %. Statista estime que le nombre d'acheteurs en ligne en Afrique était de 281 millions en 2020 et qu'il atteindra 520 millions en 2025.

Aujourd'hui, les ventes en ligne représentent 18 % des ventes au détail mondiales et pourraient atteindre 21,8 % en 2024.

À la fin du premier semestre 2021, la part des ventes en ligne en Russie était de 8,5 %. Le ministère de l'Industrie et du Commerce prévoit une augmentation de 15 % dans les prochaines années.

Dans certains pays, le commerce en ligne rattrape déjà les détaillants traditionnels. Selon une prévision d'eMarketer, le volume des ventes en ligne en Chine en 2022 dépassera le volume des ventes du commerce de détail hors ligne (50,3% contre 49,7%).
Autre actualité populaire