L'actualité
L'actualité
Comment la pandémie de COVID-19 a donné aux pays africains l'occasion d'améliorer la santé publique et d'attirer les investissements
D'une manière générale, le continent africain est traditionnellement très en retard sur le monde en termes de services de santé, de produits pharmaceutiques et de formation médicale, mais la pandémie de COVID-19 a montré l'ampleur réelle de ce gouffre. Les tests de dépistage en Afrique sont plus de 40 fois inférieur à celui de l'Europe.

Cette situation a conduit les pays africains à réfléchir à la nécessité de prendre leur destin en main et de construire des installations permettant de fabriquer ses propres vaccins, ainsi que des centres éducatifs et de technologie médicale.

En 2021, l'Union africaine et les centres africains de contrôle et de prévention des maladies ont annoncé la création de cinq sites de production de vaccins sur le continent. L'objectif est de produire localement, en 20 ans (d'ici 2040), 60 % de tous les vaccins utilisés sur le continent - contre 1 % aujourd'hui.

Le système de santé du continent est confronté à de grands défis et de nombreuses améliorations sont possibles au niveau national. Seuls quelques pays africains disposent de capacités complètes de fabrication de vaccins et leur contribution se limite en grande partie à un travail de "remplissage et de finition".

En raison de la pandémie, le secteur africain des soins de santé a attiré ces dernières années un nombre important d'entrées de capitaux et d'investissements, la technologie étant considérée comme le principal moteur. Les technologies de la santé en Afrique devraient atteindre une valeur de marché de plus de 11 milliards de dollars américains d'ici 2025.

Le développement et le déploiement de la télémédecine, des soins primaires virtuels et des solutions de livraison du dernier kilomètre vont stimuler l'accès à des soins de santé de qualité. Dans certains pays africains, il est possible de construire des systèmes de santé publique pratiquement à partir de zéro, en utilisant les dernières tendances technologiques.

La participation de la Russie et des entreprises russes à ce processus est une occasion mutuelle de développer la coopération économique et scientifique, ainsi que d'accroître le niveau des soins de santé en Afrique avec le soutien de la Russie.
Autre actualité populaire