L'actualité
L'actualité
La Chambre de commerce et d'industrie de la Fédération de Russie et AFROCOM proposent à l'Éthiopie d'ouvrir une "Maison du café" à Moscou
L'Éthiopie pourrait entrer sur le marché russe du café avec ses produits uniques en ouvrant sa propre "Maison du café" à titre expérimental à Moscou. Cette proposition a été formulée le 15 mars par Alexander Kopkov, directeur du département des relations extérieures de la Chambre de commerce et d'industrie de la Fédération de Russie. C'était lors d'une rencontre avec S.E.M. Cham Ugala Uryat, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République fédérale démocratique d'Ethiopie. A cette réunion, étaient également présents les représentants de l'AFROCOM.

Selon Alexander Kopkov, étant donné que la Russie est visée par des trains de sanctions économiques, cela pourrait être l'occasion pour les pays africains d'établir des relations commerciales directes sans intermédiaire occidental. En même temps, selon lui, les exportations russes ont une forte valeur ajoutée pour les économies éthiopiennes et russes.

Stanislav Mezentsev, directeur exécutif d'AFROCOM, a ensuite attiré l'attention sur les problèmes de règlement des contrats de commerce extérieur qui se sont posés dans le cadre des mesures restrictives imposées à la Russie, et aussi sur le fait que la Russie, confrontée à des défis logistiques, a du mal à travailler avec ses partenaires éthiopiens. Il faut ajouter à cela la mobilité limitée des représentants des milieux d'affaires, qui résulte de la décision d'Ethiopian Airlines d'annuler les vols vers Moscou. Malgré ces circonstances, comme l'a noté Stanislav Mezentsev, l'AFROCOM continue de considérer l'Éthiopie comme l'un des principaux partenaires commerciaux de l'Afrique subsaharienne. Dans ce contexte, le lancement du Centre de soutien aux entreprises d'AFROCOM à Addis-Abeba, qui a été officiellement inauguré lors de la mission d'affaires du Comité en Éthiopie en février de cette année, a constitué une étape majeure dans la démonstration de nos priorités sur le continent.

Comme mesure primordiale pour la reprise des flux de marchandises et selon les participants à la réunion, la prochaine chose à faire sera l'organisation d'une chaîne logistique indépendante, ainsi que des connexions aériennes et maritimes directes avec la participation des compagnies de transport Ethiopian Air Cargo et Ethiopian Shipline.

Pour sa part, le diplomate éthiopien Cham Ugala Uryat a exprimé l'espoir que la Russie rétablisse l'approvisionnement en engrais minéraux, car il est très important pour le développement de l'agriculture, qui joue un rôle clé dans l'économie de ce pays africain, et a demandé l'aide de la Chambre pour résoudre ce problème.

Source
Autre actualité populaire